vendredi 25 mars 2016

La culture du viol

Bonjour à toutes et à tous ! :D

Rien que le nom de l'article donne déjà le ton. C'est un post que j'ai hésité à écrire mais je me suis dis que c'était mon blog, que j'y disais ce que je pensais, ce que je ressentais, ce que je vivais. Et aujourd'hui, ça ne va pas. Bon, quand vous lirez ce post, cela fera déjà au moins deux semaines que l'histoire s'est passée, peut-être plus, mais qu'importe. Je me devais, pour moi-même, de mettre noir sur blanc ce que je pensais. Je suis assez agacée, voir énervée, donc autant que ça sorte.

J'ai eu la désagréable surprise de lire une chose qui m'a vraiment choquée sous une photo Instagram de la belle Sandrea. Photo qui, somme toute, ne m'a pas interpellée plus que ça. Elle dévoilait un bout de ce qui semblait être une robe pull assez courte avec des cuissardes qui donc, montaient assez haut. Mais je suis curieuse, j'adore les potins, petites histoires en tout genre, et quand j'ai fais défiler mon fil d'actualité, j'ai vu un gros pavé sous cette photo. Ni une, ni deux, me voilà commencée à lire les commentaires (peu nombreux heureusement). Et que vois-je ? Une fille qui, je n'ai pas pu retrouver la phrase exact et à ce moment là je n'ai pas pensé à faire un screen (j'aurais dû), lui dit clairement qu'elle fait vulgaire. Bon, on la voit assise et non debout donc on ne sait pas si la robe pull est si courte que ça mais passons, ce n'est pas là le vrai problème selon moi. Chacun à le droit à son avis, après le dire avec respect ou le garder pour soi ça c'est bien trop utopique pour certain(e)s. Une autre l'interpelle pour lui dire que ce n'était pas si vulgaire que ça et là, la réponse de notre première abrutie fille m'a juste choquée. Un truc comme "pas étonnant que les filles se fasse violer dans la rue si elles sortent habillées comme ça". Et là, c'est le drame. 

Ma colère est montée directement, on passe pas par le crescendo là, c'est illico. Venant d'un homme machiste, j'aurais été tout autant en colère mais j'aurais mis ça sur le compte de sa stupidité machiste mais là : c'est une fille, une jeune fille qui plus est, d'environ une vingtaine d'années. Je sais que beaucoup écrive sans réfléchir, un peu le fléau de notre société actuellement. Mais que cette idée lui passe par la tête là c'est NON. Je ne peux pas le comprendre, le concevoir, l'expliquer ou l'accepter. Une idée comme ça c'est à bannir, exclure, éliminer, exterminer. Les gens (je ne fais pas une généralité je cible seulement les abrutis, le mot est faible mais je reste correcte, qui pensent comme elle) qui pensent comme ça ce n'est plus des claques qu'ils méritent, c'est pire. Depuis quand c'est à une femme de ne pas s'habiller comme elle veut pour ne pas se faire violer ? VIOLER ! On parle pas de se faire mater ou siffler dans la rue là. On parle d'une horreur qui détruit la vie d'une femme (ou d'un homme, oui, on en parle pas souvent mais ça existe) à jamais, qui la change. On parle d'un problème majeur de société, qu'il faut enrayer. Ce n'est pas à la femme de faire attention à comment elle s'habille, c'est à ses pervers de se faire soigner, interner. J'ai lu cette phrase qui malheureusement n'est que trop vrai "La société d'aujourd'hui apprend aux femmes à ne pas se faire violer plutôt qu'aux violeurs à ne pas le faire". Et quand je peux lire des absurdités comme celle que j'ai vu sur Instagram je me dis qu'on est perdu, qu'il y a des gens irrécupérables. 

Je suis juste outrée et choquée encore une fois qu'on puisse penser ça. Je ne suis pas une grande féministe dans l'âme, changer "Mademoiselle" en "Madame" par exemple c'est pour moi bien plus insignifiant que tellement de choses qui mériteraient un changement. Je ne me suis jamais sentie offusquée d'être appelée mademoiselle plutôt que madame ou qu'il y ait deux mots pour les femmes et un seul pour les hommes. Mais là je ne peux pas me taire. Je profite d'avoir une "visibilité" et un support pour m'exprimer et en parler. Je ne connais pas l'éducation de la jeune abrutie fille qui a posté ce message sous la photo de Sandrea mais il faudrait revoir les bases je pense. Je ne m'étalerais pas sur l'éducation d'un individu vu qu'elle a plusieurs sources (vive la sociologie). Mais c'est juste une question de bon sens et de respect. Oui, je suis d'accord, je choisis mes vêtements en fonction d'où je vais. Finalement c'est un peu ce que je me dis, "pour ne pas qu'on me mate ou qu'on m'accoste, je reste sobre". Mais franchement, de vous à moi, ça arrête vraiment les pervers, les cons, les abrutis, les dégueulasses ? NON. Une femme, qu'elle soit en jupe, en jogging, en jeans, si un homme décide qu'elle est sa proie et qu'il est mentalement dérangé (il faut l'être pour ne serais-ce que penser à violer), l'habit ne change pas. Oser penser que c'est à une femme de se couvrir pour ne pas "tenter" un violeur c'est ridicule. On ne remonte pas dans le Moyen-Age par rapport à cette idéologie, on devient juste plus stupides de génération en génération. On apprend aux gens à cacher leurs téléphones pour ne pas se le faire voler (plutôt que d'apprendre aux voleurs à ne pas voler); on apprend aux gens à baisser les yeux pour ne pas croiser le regarde de quelqu'un et se faire agresser inutilement (plutôt que d'apprendre à ces malades à se calmer); ... Et j'en passe. On prend le problème du mauvais angle, par le mauvais bout comme on dit. Un violeur doit consulter, se restreindre, se calmer, s'empêcher, se médicamenter s'il faut. C'est de LUI que vient le mal. C'est à LUI d'avoir peur. C'est à LUI de craindre de passer à l'acte. 

Les mentalités d'aujourd'hui m'effraie, me font peur, m'angoisse. J'ai peur pour l'avenir et de ce que la société devient. On régresse, on crie, on souffre. Je ne finirais pas ce post comme je le fais d'habitude. Ecrire m'a juste fait prendre conscience d'encore plus de problèmes. Ce genre de comportement, de messages sur Instagram sous la photo d'une jeune femme qui se sent bien dans son corps, dans sa tête, devrait disparaître. Dire "si un jour ça lui arrive on verra ce qu'elle dira" n'est pas bon non plus. Juste "change tes pensées, tes idéologies maintenant avant d'avoir des enfants et leur inculquer ta stupidité sur ce point". Je pense pouvoir dire stupidité pour ce genre de pensées. J'en conviendrais, je suis touchée, donc pas objective. J'ai bien conscience que certaines choses que je pense peuvent paraître parfois stupides pour d'autres que moi. Mais je me devais d'écrire ce que je ressentais. Je reste ouverte aux suggestions, avis et commentaires sur tout mon speech qui semblait plus court dans ma tête. Je n'ai pas abordé tous les points qui m'intéressaient, un article serait bien trop long. Je vous souhaites tout de même une bonne journée ou soirée, je ne sais pas à qu'elle heure vous lirez ce post.

- Nellia

3 commentaires:

  1. Super article! Je trouve ça très bien que tu réagisses à ce commentaire en écrivant cet article. Je partage tout à fait ton avis. Je trouve que de plus en plus certaines femmes et parfois très jeunes ont des pensées hyper réactionnaires et dangereuses. Car osez écrire ça c'est cautionner un acte horrible dont elle ne me mesure sûrement pas la portée et la déstruction. C'est effectivement un problème d'éducation mais de société où l'on véhicule constamment des images de femmes objets. Il ne faut jamais oublié que le seul coupable d'un tel acte c'est son auteur et non sa victime. Merci pour cet article.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup du soutien, j'avais pas mal d'appréhension sur comment allait être accueilli un article comme ça, qui change de ce que je fais et qui fait parler ... Merci :)

      Supprimer
  2. Bravo pour cet article ! Je suis choquée de lire ou d'entendre ce genre de commentaires de nos jours. C'est hyper grave, quand on sait qu'on se bat pour que le harcèlement et le viol disparaissent une bonne fois pour toute. Déjà que c'est difficile, pour ne pas dire impossible..
    Aujourd'hui, tout devient normal. On minimise des actes odieux et on fait culpabiliser les femmes d'être ce qu'elles sont. Ce genre de réflexion ça me dépasse.. Au nom de quoi, l'envie et la jalousie, la frustration.. ? Non, au final comme tu le dis c'est la stupidité. Je dirais même la connerie humaine.
    Si j'avais été à ta place, j'aurais réagi de la même manière. Rien que de lire ça à travers ton point de vue, ça m'a énervé xD. Mais effectivement, tu as bien fais d'en parler !

    RépondreSupprimer