vendredi 9 octobre 2015

Mettre du vernis et/ou du maquillage c'est superficiel ...

Bonjour à toutes et à tous ! :D

Je suis ravie de vous retrouver dans cet article .. Aujourd'hui je ne suis pas sûre de vraiment penser ces mots. Pourquoi ? Simplement que le post qui va suivre est très particulier. Vous l'avez vu au titre et peut-être que vous n'avez pas compris. En ce moment et ça depuis quelques mois, j'entends de plus en plus de monde parler du maquillage en général donc du vernis inclus, comme quelque chose de péjoratif. C'est une tendance que j'ai un peu de mal à comprendre je vous avoue. Je me maquillage depuis de longues années et j'ai évolué au fil du temps sur la question. Je ne me maquille plus pour les mêmes raisons qu'avant. Bon, je vais commencer tout de suite. 


D'abord, je vais commencer par le vernis. Pour la petite histoire, j'ai eu beaucoup de mal à me maquiller, faire les boutiques, mettre du vernis, etc pendant longtemps. Je n'aimais vraiment pas ça. Je trouvais le vernis pas jolie sur moi, c'était trop long à sécher (ça l'est toujours d'ailleurs ...), trop voyant, etc. Avec le temps, j'ai remarqué qu'en porté faisait beau. Mais ça c'est arrivé avec le temps. Puis même, avant je n'aimais pas cette sensation sur les ongles. On à l'impression que peut importe ce que l'on prend dans les mains, ça abîmera le vernis. Le temps m'a démontré le contraire et que même si ça abîmait, suffisait de passer un coup de dissolvant et le tour était joué. Pourquoi mettre du vernis d'ailleurs ? Personnellement je ne suis pas adepte de voir du vernis sur les très (trop) jeune fille. Il y a un âge ou l'on veut essayer mais pour moi il n'est pas à 7 ans, 10 ans. C'est très féminin mais très femme d'en porter, il faut laisser le temps au temps comme je dis souvent. Ne rien précipiter. En grandissant on aura bien le temps d'être presque obligé d'en porter. C'est le cas pour certaines femmes, elles se sentent obligées d'en porter. Pour ma part c'est un plaisir. Je change de couleurs comme d'envies, je peux me la jouer discrète avec du nude, classe avec du rouge, dans l'air du temps avec du prune, etc. A quoi me sert le vernis alors ? Il me sert à me sentir bien même si il n'est pas indispensable. J'adore en porter et changer mais sortir sans me va aussi. Je trouve qu'avoir de beaux ongles, bien faits, en bonne santé, prouve un peu que l'on prend soin de soi. Une bonne image est alors renvoyé à l'interlocuteur. Je suis dans l'immobilier, j'ai donc une certaine image à assurer puisqu'elle engage autant ma personne que ma société. Je me dois d'être irréprochable et cela passe par les ongles. Pourquoi ne pas mettre du permanent ou des faux-ongles ? J'aime le naturel et pouvoir changer quand je veux. Un jour du rose, le lendemain du blanc, la semaine d'après du bleu. Est-ce superficiel ? Un peu, tout dépend du pourquoi on en porte. C'est un ajout à ce que l'on a donc oui, c'est superficiel. Mais non ça ne l'est pas vu que je ne m'en sers pas pour me sentir mieux dans ma peau. 

Continuons sur le maquillage, la plus grosse partie et la plus controversée de ce post. Première difficulté : je ne parlerais qu'en mon nom. Chaque fille se maquille pour une bonne raison (se sentir bien, se sentir belle, masquer des lèvres fines, des yeux qui tombent, ...). Là je ne vous parlerais que de moi (cette phrase fait très prétentieuse !). J'englobe dans le maquillage tout ce qui va être make up des yeux, de la bouche, du teint, etc. Pourquoi j'en porte ? Tenter de faire ressortir ce que j'aime chez moi et masquer ce qui me dérange le plus. Aujourd'hui nous vivons dans une société (promis je ne partirais pas dans un débat stérile sociologique) qui nous prône le naturel et le fait de s'accepter mais nous livre des modèles fait, refait et surfait. Où se placer alors ? Il faut avoir du recul pour mieux comprendre sa love story avec le maquillage. Je n'aime pas mes cernes, j'adore mon anti-cernes; j'aime beaucoup mes lèvres, mon RàL les rendra visibles; j'ai les yeux qui tombent légèrement vers le bas, l'eye-liner me sauvra; etc. J'essaye de garder ce côté plaisir quand je me maquille le matin. J'adore changer de tête avec un smoky le lundi, un liner simple le mardi, une bouche rouge le mercredi, etc. Mais il faut aussi penser à s'accepter sans le maquillage. Je pense que je ferais un post la-dessus où j'en parlerais plus longuement parce que finalement, l'article serait trop long avec ces précisions. Quoi qu'il en soit, le maquillage est superficiel mais je n'en porte pas pour le devenir, superficielle. J'ai besoin de lui mais il ne m'est pas indispensable. J'ai appris, avec le temps, à m'apprécier au naturel, pouvoir sortir sans make up, mieux connaître mon visage pour le mettre en valeur sans trop en faire, apprendre les limites à ne pas franchir pour ne pas tomber dans le too much, etc. Soyez indulgent(e) quand vous voyez une jeune dans la rue beaucoup maquillée. Les trois quart des filles y sont passées une fois au moins. Le maquillage n'est pas îné, c'est out un art. Merci Youtube pour tous les conseils que j'ai piochés par ci par là et que j'essaye de transmettre au mieux. On apprend au fil du temps ce qui nous va, nous convient; et les grosses erreurs à éviter. Non ce n'est pas superficiel puisque je n'en ai pas un besoin vitale. Sortir sans maquillage faire les courses, promener mon chien, en cours, etc ça ne me dérange absolument pas. Comme je le disais tout à l'heure, j'essaye de garder le moment de me maquiller comme un moment de plaisir. Donc si un jour je n'ai pas envie de me maquiller (par flemme, par manque de temps ou autre), je n'hésite pas, je ne me maquille pas. C'est peut-être cette envie de garder ces petits moments rien qu'à moi, pour moi, que j'ai réussit à avoir un point de vue objectif concernant le make up. Quand certaines filles me disent clairement qu'elles ne passeraient pas autant de temps que moi à se maquiller le matin, je leur dis une seule chose "Vous aimez passer du temps devant la télé ou pour déjeuner, ou même pour dormir quelques minutes de plus; moi mon truc c'est me maquiller". Ca m'aide à bien commencer la journée, me réveiller tranquillement. Mon petit moment rien qu'à moi que je m'accorde pour ne pas oublier que je suis une femme avant tout, que j'ai envie de me sentir belle et que le maquillage est là pour m'aider. J'ai également appris à avoir du recul sur la confiance en soi et son association avec le maquillage. C'est pour moi une chose importante. Je ne veux pas me sentir dévalorisée, mal à l'aise, moins confiante sans maquillage. Il faut savoir que peut importe ce que je porte sur le visage, j'aime me sentir bien. Parfois juste un coup de crayon dans les sourcils et du mascara suffisent, parfois j'ai envie de m'amuser et prendre du temps pour moi. 

Ce post était un peu particulier comme je vous le disais tout au début mais j'avais envie de le faire, envie de prouver que parfois le maquillage est plus là pour s'amuser que pour avoir confiance en soi, se sentir mieux dans sa peau. Il a été là quand j'avais besoin d'être rassuré étant plus jeune. J'ai fais mes premières erreurs make up et j'en referais, même dans plusieurs années. Je dois également en faire aujourd'hui. Le message que je voulais vous faire passer dans cet article c'est de ne pas juger sur les apparences. Ce n'est pas parce que je suis maquillée que je suis mal dans ma peau ou que je veux me faire remarquer. Beaucoup s'arrête sur le physique alors montrez que vous valez mieux que ça : passez au dessus de tout ça. Quand vous voyez une fille bien (ou beaucoup trop) maquillée, ne la jugez pas et ne la mettez pas dans une catégorie qui est sûrement mal adaptée. Ce n'est pas parce que j'ai un smoky que je suis une pétasse arrogante ;) C'est un peu le débat du moment. C'est à partir d'une photo que j'ai eu l'idée de vous dire tout ça. C'était deux Kardashian je crois (ou une seule et l'autre je ne sais plus qui c'était ah ah). L'une que l'on pourrait qualifié de beaucoup maquillée tout en étant très jolie; l'autre totalement naturelle, sans maquillage. La légende disait simplement : "il y a deux genres de filles". Très explicite. Les Hommes (et les Femmes hein) disent d'une fille trop maquillée qu'elle est superficielle mais d'une fille naturelle qu'elle ne prend pas soin d'elle. Il faut savoir ! Et c'est ça qui me révolte moi. Je suis jugée superficielle parce que je me maquille, mais il ne fait pas de moi ce que je suis pourtant. Je me maquille aussi parce que je prend soin de moi, mais si je sors démaquillée j'ai quand même de la crème sur le visage, du baume à lèvre, etc. Donc j'ai également pris soin de moi. 

Voilà, je pense que mon petit (qui s'est transformé en grand) coup de gueule est maintenant terminé, j'ai vidé mon sac et je me sens mieux ^^ Retenez une chose : ne jugez pas sur l'apparence, s'il-vous-plaît ! J'espère que ce post vous aura plût, j'attends vos retours pour savoir comment vous voyez le maquillage. je vous embrasse fort, on se retrouve très très vite dans un nouvel article ou dans une nouvelle vidéo, bisous mes chats

NB : Et ce n'est pas parce que je suis youtubeuse et assez souvent cliché avec mes make up, mes DIY ou mes mimiques je suis sans personnalité ;)

Et vous, votre avis sur la question ? Quel est votre rapport avec le maquillage ?

- Nellia

2 commentaires:

  1. Tu es vraiment très belle, naturelle, ça fait plaisir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ton commentaire me fait plaisir, merci beaucoup :)

      Supprimer