mardi 21 octobre 2014

[SERIE#2] Des séries à vous conseiller !

Bonjour à toutes et à tous ! :D

Je vous retrouve dans un second volet de cette série qui concerne ... Les séries ahah ! Je me suis dis que, ayant adoré rédiger le premier volet, un deuxième ne serait pas de trop ! En plus j'ai encore tellement de séries à vous parler que plusieurs suivrons, comme prévu :) Je passe énormément de temps à rédiger les articles longs et détaillés comme ça, j'espère vraiment qu'ils vous plaisent ! 

On commence tout de suite sinon il va être encore plus long que l'autre jour ahah !



Le Dr Cal Lightman est un scientifique spécialisé dans la détection du mensonge. Qui que vous soyez, il sait si vous dites ou non la vérité... Véritable détecteur de mensonges fait homme, il sait décrypter sur un visage, dans une attitude ou au son d'une voix, la fausseté et le secret. Cette extraordinaire aptitude l'aide tout particulièrement dans les enquêtes criminelles qu'il résout au sein de son agence de détectives privés. Mais, dans sa vie privée, c'est une toute autre histoire...  

Années : 21 janvier 2009 – 31 janvier 2011 (3 saisons de 48 épisodes)
Acteurs principaux : 



Mon avis : Cette série peut être confondue avec The Mentalist et même assimilée mais non, ce sont deux séries différentes. Ici nous parlerons que de Lie to Me et pas tout de suite de The Mentalist ;) LTM est donc une série bien plus "scientifique" car au final elle se base vraiment sur les travaux de Paul Ekkman. C'est lui qui est à l'origine du comportementalisme connu aujourd'hui. Ce que j'aime avec cette série c'est qu'elle nous apprend des choses. Quand ils analysent les micro expressions ils les décrivent à un interlocuteur random pour l'aider à comprendre (et nous par la même occasion). Je dirais juste que The Mentalist est au contraire plutôt basé sur le mystique, la série entretient ce caractère mystérieux. Il analyse les choses mais se fait presque passer pour un extralucide et ça je n'apprécie pas. (Même si j'aime la série, on le verra plus tard !) Donc LTM est une série très terre à terre qui tente d'expliquer les choses scientifiquement sans laisser planer de doute. C'est bien dommage que ce soit arrêté d'ailleurs :/ Le soucis est que je trouvais que les personnages n'avaient pas trop de "perspectives d'évolutions". Il faut dire que les personnages étaient bien montrés dans leur vie perso mais on ne les voyaient pas évoluer. Ou que très peu. C'est aussi ce qu'on aime et ce qui fait qu'on s'attache aux personnages. On n'avait d'ailleurs pas trop d'attachement à un personnage en particulier je trouve aussi ... Enfin après ça ce n'est que mon avis. J'aimais bien que ce soit le type de série moderne : chaque épisode une nouvelle intrigue avec en parallèle un suivi de la vie des personnages (petit mais existant tout de même ^^). Je ne pourrais pas vous dire grand chose car les épisodes se ressemblent beaucoup mise à part l'intrigue. Pas beaucoup de développement seul les enquêtes sont élaborées et intéressantes. Malgré ça, j'ai appris plein de choses et ayant voulus en faire mon métier, je ne pouvais qu'apprécier ;) Ce sont des petites anecdotes mais qui peuvent toujours servir ;) Et le personnage de Lightman est assez spécial mais assez original. Il diffère des personnage égocentrique et "dérangé" comme c'est la mode aujourd'hui. On pense au début de la série ne pas le comprendre mais au fur et à mesure, on en apprend plus et on comprend, ça c'est bien. Et je trouve le cast top ! Pour finir, je dirais que parfois on a l'impression que les producteurs ont cherchés à faire bouger les choses pour un personnage histoire d'avoir une trame personnelle à exploiter comme par exemple quand Eli veut partir du cabinet, mais en vain. C'est superficiel et sans recherche.



Quelques images de la série :











Anecdotes : Véritable détecteur de mensonge humain, Paul Ekman a inspiré Lie to Me. Un documentaire de 52 minutes permet d'en savoir plus sur le passage de la fiction à la réalité avec une interview exclusive sur l’analyse des expressions de tueurs en séries. Un reportage y permet également de suivre l’équipe du "Département des Sciences du Comportement" de la gendarmerie française durant leurs enquêtes où la traque du mensonge permet de coincer les criminels les plus redoutables.
Il existe un Département des Sciences du Comportement (D.S.C) en France. Cette unité, véritable service de la Gendarmerie Nationale basée à Rosny sous Bois, ne compte que 7 gendarmes dont 4 analystes ou "profilers". Auparavant appelé Groupe d’Analyse Comportementale (G.AC), ce service a été créé en 2001.
Shawn Ryan, l’un des producteurs exécutif de Lie to Me, a décidé de réaliser un clin d’oeil à The Shield, dont il était le créateur. A l’occasion de l'épisode 19 de la saison 2 de Lie to Me, ont été réunis six acteurs de The Shield : Benito Martinez, Catherine Dent, Kenny Johnson, David Marciano, Cathy Cahlin Ryan et David Rees Snell.


Temperance Brennan est une anthropologue hautement qualifiée qui travaille à l'Institut Jeffersonian. En examinant les squelettes de personnes décédées, elle est capable d'en reconstituer la vie et les circonstances de la mort. De telles capacités n'échappent pas au FBI qui fait appel à ses services dans le cadre d'affaires criminelles lorsque les méthodes traditionnelles d'identification des corps ne donnent rien. Temperance travaille en collaboration avec l'agent spécial Seeley Booth, ancien sniper de l'armée qui se méfie de la science et des scientifiques.

Années : 13 septembre 2005 – en production (190 épisodes pour 9 saisons)
Acteurs principaux :



Mon avis : Bon, ce n'est pas LA série qui est la plus géniale mais je l'aime bien quand même. Pas uniquement parce qu'on retrouve David Boreanaz qui est Angel dans Buffy non non ^^ Ce que j'aime bien c'est le côté un peu décalé des personnages dans un univers pourtant morbide et difficile. C'est original de les voir vivre leur vie en parallèle des enquêtes de meurtres. Parfois ils sont touchés et influencés par les enquêtes et tout ça peut s'étaler sur plusieurs épisodes. C'est assez recherché et ça reste très cohérant ! Tous les personnages sont donc spéciaux, ont une personnalité étrange et bien recherchée. J'aime bien ! Après il y a une tension amoureuse entre Bones et Booth mais tous les épisodes ne sont pas centrés la dessus. Les producteurs ont bien réussis à trouver le juste milieu entre la tension qui dure sans en faire trop. Elle est présente dans chaque épisode mais pas récurrente je dirais ! J'aime aussi les épisodes parfois complètement fous qu'on peut nous sortir ou les répliques ^^ Enfin bon, c'est le genre de série pour laquelle on peut se permettre de louper quelques épisodes mais c'est quand même bien de suivre tout du début à la fin pour bien tout comprendre :) Et je trouve aussi que même si il y a beaucoup de saisons et d'épisodes, bah on n'est jamais vraiment lassé parce que chaque personnage évolue, à son rythme. Il n'y a pas de changement trop trop brutaux. Toujours moyen de vouloir en voir plus :)


Quelques images de la série :










Anecdotes : 


L'équipe des profilers étudie les comportements et les esprits torturés des criminels les plus dangereux du pays, afin d'anticiper les crimes d'un éventuel tueur. Chaque membre de cette unité d'élite a sa personnalité, son histoire mais aussi sa spécialité. Ils sont tous dépendants les uns des autres et les résultats dépendent aussi de cette complémentarité.

Années : 22 septembre 2005 – en production (9 saisons pour 210 épisodes)
Acteurs principaux :



Mon avis : Pour commencer, c'est le genre de série qu'on ne suit pas vraiment. Enfin, je veux dire que la trame de la vie des personnages n'est pas surdéveloppée donc on peut facilement sauter deux ou trois épisodes sans avoir de lacune de compréhension je trouve. C'est le genre de série qu'on regarde de temps en temps sans pour autant suivre assidûment ! (Oh la belle rime ;)) J'aime bien le fait qu'on détaille bien tout le processus de profilage. Ayant voulus moi même être profiler, j'ai tout de suite accrochée à l'idée et à la série. Mais bon, je ne la regarderais pas 10 fois quoi ^^ Sinon je ne vois pas une évolution flagrante des personnages, on n'en sait que quelque fois de leur vie privée. De plus, seul les affaires sont différentes et font que les épisodes ne se ressemblent pas beaucoup :/ Sinon les affaires sont bien recherchées à la différence des personnages. Encore une fois ce n'est que mon avis !

Quelques images de la série :










Anecdotes : En février 2007, la série est diffusée juste après le Super Bowl, le plus gros événement télévisuel de l'année aux Etats-Unis. Ce soir-là, les profilers sont suivis par 26,23 millions d'américains. Il s'agit d'un excellent score pour la série mais également d'une relative déception par rapport au potentiel d'audience d'une telle exposition médiatique.
En 2007, alors que l'équipe de la série est censée se réunir pour commencer à travailler sur la saison 3, Mandy Patinkinest aux abonnés absents. Le conflit, d'origine financière, entre l'acteur et les producteurs éclate au grand jour. Pour parer à toute éventualité, la production demande alors aux scénaristes de plancher sur une intrigue sans Gideon (le personnage incarné par Patinkin). Quelques jours après, la nouvelle tombe : le comédien est viré de la série ! La sortie de Gideon est organisée lors du Season Premiere, le personnage apparaissant une ultime fois en cours de saison.
Enfant prodige, Reid est décrit par son interprète Matthew Gray Gubler comme étant légèrement schizophréne (la mère du personnage l'est également) et, selon lui, pourrait être atteint du syndrome d'Asperger (trouble du développement psycho-affectif).
En version originale, les cibles poursuivies par les membres du Département des Sciences du Comportement sont appelées "Unsubs", une contraction d'"unknown" et "subjects". Autrement dit, "sujets inconnus".
Sur le bureau de David Rossi (Joe Mantegna), arrivé lors de la saison 3 d'Esprits Criminels, trône une photo un peu particulière : on y voit en effet le profiler du FBI en compagnie de Ringo Starr, l'ex-batteur des Beatles. Le musicien est un fan déclaré de la série !



Walter White, 50 ans, est professeur de chimie dans un lycée du Nouveau-Mexique. Pour subvenir aux besoins de Skyler, sa femme enceinte, et de Walt Junior, son fils handicapé, il est obligé de travailler doublement. Son quotidien déjà morose devient carrément noir lorsqu'il apprend qu'il est atteint d'un incurable cancer des poumons. Les médecins ne lui donnent pas plus de deux ans à vivre. Pour réunir rapidement beaucoup d'argent afin de mettre sa famille à l'abri, Walter ne voit plus qu'une solution : mettre ses connaissances en chimie à profit pour fabriquer et vendre du crystal meth, une drogue de synthèse qui rapporte beaucoup. Il propose à Jesse, un de ses anciens élèves devenu un petit dealer de seconde zone, de faire équipe avec lui. Le duo improvisé met en place un labo itinérant dans un vieux camping-car. Cette association inattendue va les entraîner dans une série de péripéties tant comiques que pathétiques.

Années : 20 janvier 2008 –29 septembre 2013 (62 épisodes pour 5 saisons)
Acteurs principaux :



Mon avis : Alors cette série ... On en parle beaucoup mais il se passe des trucs pourtant super bizarres. Je veux dire par là que c'est pas du tout le genre de série qu'on regarde comme ça, en zappant dessus. Il faut suivre du début à la fin pour bien comprendre quel rôle à chaque personnage, qui est au courant, enfin tout quoi ! C'est une idée originale et honnêtement si on ne fait que lire le synopsis ça ne donne pas trop trop envie ... C'est pas LA série de tous les temps mais elle est pas mal. J'ai un petit coup de cœur pour la façon dont on fait évoluer le personnage. Il passe de tout fragile à survivant ahah Je vous en dis pas plus parce que pour moi c'est ça le gros plus de la série ! On se perd un peu et parfois les épisodes sont trèèèès longs pour pas grand chose mais le plus important c'est les dialogues. Je vous avoue que plusieurs fois j'ai voulus arrêter la série qui en plus est assez porté sur les maladies ou accidents plus ou moins graves ... Mais bon, je me suis accrochée et finalement elle se regarde ^^ Je ne pense pas le re-regarder comme j'ai le plaisir de le faire avec d'autre mais je tenais à vous en parler parce que vraiment elle est bien à regarder à une fois. Peut-être que vous, vous aurez le coup de cœur sur cette série et si c'est le cas je me dirais que c'est un peu grâce à moi :P

Quelques images de la série :










Anecdotes : Lorsque les personnages sont censés fumer de la méthamphétamine, les acteurs utilisent en réalité du sucre cristallisé ou des sucres d'orge dont ils n'inhalent pas la fumée.
Quand on étudie attentivement le générique de la série, on s'aperçoit que toutes les lettres qui défilent devant nos yeux correspondent aux représentations des symboles chimiques, selon le tableau périodique. On comprend donc plus facilement pourquoi, sur les différentes affiches promotionnelles de la série, les lettres BR de Breaking et BA de Badsont accompagnées d'un numéro et contenues dans un cadre. En effet, BR est le symbole du Brome, dont le numéro atomique est le 35 et le symbole BA renvoie à l'élément chimique Baryum, dont le numéro atomique est le 56. Le créateur a donc voulu mettre en évidence, à travers le titre, le lien important qu'il y a entre la série et l'univers de la chimie. Mais ce n'est pas tout, car on notera également que certaines lettres des noms présentés lors du générique renvoient à des symboles chimiques, c'est donc pour cette raison que ces lettres se détachent des autres et qu'elle sont écrites en vertes : BRyan Cranston, AnNA Gunn, AAron Paul, DeaN Norris, Betsy Brandt, RJ MitTe.
RJ Mitte, l'acteur qui interprète Walter White Jr, est comme son personnage atteint d'une paralysie motrice. Son rôle dans Breaking Bad est le premier rôle important de sa carrière et il n'était seulement âgé que de 15 ans quand il a commencé. Son degré de paralysie n'étant pas le même que celui de Walt Jr, il avoue dans une interview qu'il a dû régresser pour pouvoir réellement se mettre dans la peau de son personnage. Néanmoins, il a tout à fait conscience de l'importance qu'il y a à engager une personne atteinte de la même maladie que son personnage, dans le but de paraître plus plausible à l'écran, rester cohérent et ne pas tromper totalement le public.
Lorsque l'on y regarde bien, on peut remarquer que dans chaque épisode de Breaking Bad, Walter porte, au moins une fois, quelque chose de vert. Cette couleur est également celle utilisée pour le titre de la série. Pour ce qui est de savoir ce à quoi elle renvoie... on pourrait facilement supposer que cela doit avoir un lien avec l'argent et les billets vertsaprès lesquels court Walter.

Avant Breaking Bad, le créateur Vince Gilligan a exercé ses talents dans X-Files. Il était alors co-producteur exécutif mais également l'un des scénaristes du show.  




C’est dans le sang et le sable des arènes que s’écrit la légende de Spartacus. Puissant guerrier Thrace trahi par un ambitieux légat romain, Spartacus est réduit en esclavage, contraint de devenir gladiateur s’il veut un jour revoir sa femme. Au sein de l’école de gladiateurs du machiavélique Batiatus et de son épouse Lucretia, Spartacus recevra l’enseignement de l’impitoyable Doctore pour devenir le plus redoutable des combattants. Mais entre l’hostilité des autres gladiateurs et les manigances de Lucretia, Spartacus devra tout sacrifier pour pouvoir survivre...

Années : 22 janvier 2010 – 12 avril 2013 (3 saisons avec 39 épisodes et une mini-série)
Acteurs principaux :



Mon avis : Bon, comme vous pourrez le voir aux images, Spartacus est très porté sur le sexe (pas dans les images je ne montrerais pas ça lol !) et sur le sang. Beaucoup de sang. Je le déconseille VRAIMENT ! Encore plus que Game of Thrones ! Je vous en parle parce que j'ai eu un énorme coup de coeur (oui, c'est bizarre mais je suis bizarre dans le fond :P). Série très spéciale, il y a une vraie histoire derrière mais les images montrées sont sanguinaires et sexuelles. Mais à côté, pour m'être renseignée, c'est la vraie histoire (quelque peu amélioré pour la télé) de Spartacus. Très fidèle, rien n'est vraiment enjolivé mais l'histoire est construite dans les grands axes sur la vraie, juste quelques petites histoires. Bon, faut que je vous dise aussi que l'ordre des saisons est très bizarre et qu'on peut facilement rien y comprendre ! Chaque saison à un nom, donc au final c'est plus pratique pour que je vous explique ^^ La première saison est "Spartacus : Le sang des gladiateurs". Donc on voit les débuts de Spartacus dans le linus et comment il en est arrivé là. La deuxième saison est en fait un préquelle, comme les "origins" et c'est "Spartacus : Les Dieux de l'Arène ". L'acteur principal étant décédé prématurément d'un cancer, pour ne pas tomber dans l'oubli les producteurs ont choisit de faire une saison qui retraçait les origines du linus dans lequel est arrivé Spartacus dans la première saison. C'est une saison que l'on peut regarder en premier si l'on veut, tout comme ne pas la regarder pusiqu'elle est presque indépendante de la série vu que ce qu'il s'y passe a des effets que sur la saison 1. Je sais pas trop si vous me suivez là :P La troisième saison qui en réalité est nommée comme la deuxième est "Spartacus : Vengeance". Là, Spartacus a un autre visage (d'ailleurs je m'y suis jamais vraiment faite ^^) mais ça reste le même personnage ! La quatrième mais nommé troisième saison est "Spartacus : La guerre des damnés". Voilà ! Je sais c'est un peu compliqué mais une fois qu'on sait ça, c'est plus simple. Parce que je vous avoue que quand moi j'ai regardé la série et que la deuxième saison a commencé, j'ai eu l'impression d'avoir inversé les saisons ^^ Mais non ! Enfin bon, pour conclure, c'est pas une série indispensable mais je la trouve bien filmée, bien construite et mise à part le sang et le sexe, elle se regarde plutôt bien :) Encore une je vous la DÉCONSEILLE si vous êtes sensibles ou jeunes !

Quelques images de la série :













Anecdotes : Lors de sa diffusion aux Etats-Unis sur la chaîne Starz, Spartacus est déconseillée au moins de 17 ans (en France, elle est la limite s'arrête en-dessous de 16 ans). En cause : la série multiplie les scènes de sexe et de violence graphique. Des spécificités qui ont autant servi que desservi la série. Un certain nombre de spectateurs, curieux, ont effectivement regardé Spartacus pour découvrir jusqu’où elle pouvait aller en la matière, pendant que d’autres ont carrément été rebutés par ces caractéristiques… alors que l’histoire est très prenante. Pour compliquer encore un peu plus la donne, la mise en images multiplie les effets spéciaux, une pratique employée notamment le long métrage 300, où tout est filmé sur fond vert, et reconstitué par ordinateur.
Connue pour être une épopée violente, Spartacus est une série dans laquelle beaucoup de personnages meurent. Du coup, sur les trois saisons tournées (respectivement sous-titrées "Blood and sand", "Vengeance" et "War of the damned"), Spartacus est le seul personnage régulier qui est présent dans tous les épisodes (treize fois sous les traits d’Andy Whitfield, vingt fois sous ceux de Liam McIntyre). Juste derrière lui, Crixus (interprété par Manu Bennett), un des leaders de la rébellion, est celui qui apparaît le plus souvent. Il n'est absent que dans deux épisodes. C'est également le cas de Naevia, qui est cependant interprétée par deux actrices différentes (Lesley-Ann Brandt est créditée 13 fois alors que Cynthia Addai-Robinson fait 18 apparitions).
Au départ, le personnage de Varro, le citoyen romain qui a lui-même vendu sa liberté pour venir en aide à sa famille, devait mourir dans le quatrième épisode de la saison 1.  Finalement, il apparaîtra dans tous les épisodes de la périodeAndy Whitfield. La raison : son interprète, l’acteur Jai Courtney (vu par la suite dan Jack Reacher et Die Hard : belle journée pour mourir) est devenu très ami avec l’acteur principal. Tous les deux étaient même carrément inséparables pendant le tournage. Les scénaristes ont donc décidé de faire vivre son personnage plus longtemps. Les liens qui unissaient Whitfield et Courtney ont d’ailleurs survécu à cette collaboration. Le second est resté proche du premier jusqu'à sa mort, apportant son soutien à sa femme et à ses enfants après son décès.
Au moment de choisir le successeur de Whitfield pour tourner la suite des aventures de Spartacus, une liste comportant le nom de trois principaux candidats a filtré dans la presse à la fin de l’année 2010. "Des candidats vraiment très solides" selon Steven S. DeKnight, créateur de la série. Leurs noms : l’Australien Liam McIntyre (aperçu dans la mini-série The Pacific) mais aussi Aiden Turner et Stephen Amell.  Le deuxième, d'origine britannique, a joué pendant six ans dans le soap All My Children (2003/2009). Le troisième, canadien, avait jusqu’ici fait des apparitions dans Private Practice et Hung. Au final, c’est McIntyre qui fut choisi. Un mal pour un bien pour Stephen Amell, qui devient à l'automne 2012 le personnage principal de la série Arrow sur la CW.
La production de la seconde saison de Spartacus a été retardée après l’annonce qu'Andy Whitfield, l'acteur principal, était atteint d'un cancer (lymphome non-hodgkinien). L'information a été divulguée au public alors que Starz diffusait la saison 1 outre-Atlantique. Compte tenu l’état de santé de leur vedette, les producteurs et la chaîne décident de repousser de plusieurs mois le tournage d'une deuxième saison. En vain. En septembre 2010, Whitfield, n’étant plus en capacité de tourner, se retire officiellement et donne sa bénédiction à l'équipe pour recruter un nouvel acteur susceptible de reprendre le flambeau. Début 2011, Starz annonce avoir trouvé un successeur pour interpréter Spartacus : Liam McIntyre. Whitfield succombe à la maladie en septembre 2011. Il avait 39 ans.  

Voilà ! Ce deuxième volet est terminé maintenant ! :) J'espère qu'il vous aura plût car j'y ais passé beaucoup de temps, des heures. Je suis ravie du résultat et je suis contente du travail fourni ;)

PS : Je souhaites à ma Marine de trouver la prochaine série qu'elle veut regarder grâce à mes articles ! ;) 

Des bisous mes bichettes 

- Nellia

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire